Lit bateau... le progrès !

Publié le par agnèsD

Rentrée d'un week-end au soleil avec Drine et quelques potes, je viens enfin de prendre 5 minutes pour vous offrir l'exclusivité de quelques photos exceptionnelles sur l'art et la manière de monter rapidement un lit bateau pour jeune enfant très fatigué qui attend, en seulement 30 minutes...

Pour commencer, quand la jeune maman (Daniela) vient vous demander "mais comment ça se monte ce lit ?", vous accourez sûre de vous en vous disant que ça doit pas être si compliqué que ça pour une working girl dotée de deux enfants !

Après trois tentatives de clipage incertain et non abouti avec la dite mère, vous prenez la peine de finalement regarder la notice, imprimée dans le fond du lit pour plus de facilité... et vous retentez la chose pas plus convaincue en riant bêtement avec la maman qui vous rassure en disant "j'ai déjà vu une autre maman le faire en 30 secondes, ça devrait pas être compliqué pourtant... mais faut trouver le truc".
juin-191.jpg

Au bout de 10 minutes d'échec, vous appelez l'heureuse propriétaire du lit, Drine, qui confirme que c'est un truc facile, tente un clipage et réussit ! Là, vous êtes un peu déstabilisée mais rapidement pas trop car à sa 2e tentative, Drine échoue à son tour pour un bon moment... on appelle ça la chance du débutant... même si elle semble sûre et continue à dire "c'est juste un truc à trouver !"


juin-192.jpg

Dix minutes encore plus tard, Maëlle nous trouve minables...



Sandrine abandonne...


Têtue, je replonge dans le lit pour revoir le dessin explicatif qui montre un bonhomme en train de déplier sous l'explication Pliage et en train de plier sous l'explication Dépliage : ça m'éclaire drôlement ! Finalement, encouragée par Daniela, je scrute les shémas en donnant quelques coups de pied incertains et me résoud à faire l'improbable : replier le lit comme le bonhomme pour un pliage c'est à dire saisir la poignée au milieu du lit pour le resserrer tout en appuyant sur les bords... n'essayez pas d'imaginer la scène, c'est impossible mais... le miracle se produit et tous les clips se mettent en place !!!

Y'a de quoi en perdre son latin tout de même !
Les lits bateaux, de mon temps, étaient plus simples (si, si !).

Heureusement, Maëlle, très débrouillarde, a appris à chauffer un biberon pendant
ce court laps de temps (vous savez, 30 minutes).

Publié dans :0038: Working girls

Commenter cet article

cecilou 26/06/2007 20:41

oui, oui c'est vrai, Manou avait acheté le même modèle aux 3 suisses et c'est terrible à monter, si tu le fais pas dans l'ordre ça marche pas, il nous a fallu plusieurs essais et quelques coups de pieds avant d'y arriver et c'est jamai garanti. Xavier dit que c'est depuis qu'ils sont fabriqués en Chine !

agnèsD 26/06/2007 20:48

Aaah, j'me disais aussi ! Me voilà rassurée sur mes compétences à bidouiller... Merci Xam !

zazou 26/06/2007 20:21

Je suis impressionnée, pourtant tu réussies vachement plus dur comme monter une tente, un marabout !!!???? Je pense que face à des objets trop simples tu cherches midi à quatorze heure... alors si je peux me permettre le conseil n'investit pas dans une tente "2 secondes" de decathlon, tu pourrais finir coincée dedans!!!!

agnèsD 26/06/2007 20:46

ça c'est sûr ! aucun intérêt pour moi en 2 secondes, pfff !

cecileJ 26/06/2007 18:08

Je vois qu'il n'y a pas que Laurent qui n'arrive pas à monter le lit parapluie. Pourtant  c'est simple, il suffit de remonter le milieu et de vérouiller les barres des cotés....Heureusement que Drine n'est pas équipée d'un micro-onde car sinon, le biberon aurait eu le temps de surchauffer !!!

agnèsD 26/06/2007 20:45

Pas de risque ! C'est Maëlle qui gérait sous les conseils de Daniela, la maman !

Karine 25/06/2007 22:36

c'est pas "bateau", c'est  "parapluie"....biz l'ancêtre!

agnèsD 26/06/2007 20:43

Ah oui c'est possible ! ça reste peu pratique cette nouvelle technique selon la marque...