Workingirl contre Pétété

Publié le par Cecilou

J'ai reculé l'épreuve longuement mais nous approchons du terme et le petit frère de Tao va avoir besoin d'une poussette de compétition, j'ai nommé la "maclaren" !
Tout le monde doute de la possibilité d'envoyer une poussette par la poste (à l'exception de tata Karine, mais peut-on prendre la Corse comme norme ?)
Je me suis donc renseignée au bureau de poste qui a ouvert en bas de nos bureaux à Issy les Moulineaux.

poussette1.jpgUne jeune femme m'a répondu que je pouvais envoyer ce que je voulais tant que cela n'excédait pas 10kg.
Xavier étant toujours sceptique j'y suis retournée et cette fois là c'est un jeune garçon qui m'a répondu que j'avais le droit à 10 kg maximum mais que le produit des côtés ne devait pas excéder 2 mètres.
Là cela m'a demandé un peu de réflexion, Xavier a sorti et le mètre et j'ai décidé que cela irait.
Quand même j'avais encore un doute, deux réponses différentes, un bureau de poste un peu suspect (il n'y a pas de boîte de lettres, l'architecte a oublié : pour un bureau de poste cela me semble un peu fort moi).

Ce samedi matin je me suis donc armée de tout mon courage, et nous avons fait un super emballage avec du papier bulle que j'avais acheté en prévision chez Bricorama.
J'ai réveillé mon petit frère, mais que voulez-vous il me fallait l'adresse et avec cette famille qui déménage tous les 6 mois...

Selva a enfilé sa jolie nouvelle robe achetée aux soldes, ça c'était pour lepoussette2.jpg plan B s'il fallait émouvoir le préposé...
Nous avons fait une queue somme toute raisonnable pour un samedi matin et quand ça été mon tour j'ai commencé à soulever la poussette d'un air convaincu pour la poser sur le guichet en disant " c'est pour un envoi"
Le Monsieur a soulevé les sourcils avec un air de "Comment osez-vous ?"et a dit "Euh, attendez je vais faire le tour" Il a ouvert une petite porte et a demandé toujours aussi sec "mais c'est pour envoyer où ?"
Quand j'ai répondu en Corse, cela l'a calmé tout de suite - déjà qu'il n'était pas bavard - le papier bulle permettait de voir qu'il ne s'agissait d'aucun engin explosif : je me suis dit que j'avais bien fait sinon j'aurais été bonne pour ouvrir le paquet.
Une fois qu'il a embarqué ma poussette derrière, je me suis rendue compte que je n'avais pas l'adresse ailleurs que sur l'emballage. Comme il a mis du temps à revenir j'ai rappelé tonton Marc pour avoir de nouveau l'adresse, histoire de simplifier les choses, (je crois que j'ai bien fait). Quand il a réapparu il m'a dit "J'peux récupérer MON stylo !" j'ai tout de suite obtempéré, lui ai remis le formulaire dûment rempli et l'affaire était dans le sac !
Selva et moi nous avons filé sans demander notre reste et sans attendre qu'il change d'avis !

Publié dans :0038: Working girls

Commenter cet article

corinne 09/07/2007 22:31

je reconnais bien là le devouement de cette famille qui m'a accompagnee pendant mon enfancemerci et bravoet d'enormes bisous a la famille corse qui s'agrandit

Karine 01/07/2007 11:51

merci mille fois de votre investissement familial, Selva est trop belle avec sa robe des soldes!!!avec la super poussette  de compet, nous maintenant, on investit dans les couches lavables...je vous prépare un article pour contribution, mais faudra attendre que bb soit là...bizzz