Journées du Patrimoine in Vaucluse

Publié le par agnèsD

Voici finalement le quarté gagnant dans notre famille en provence :

1. le jardin romain (site archéo récupéré in extremis) de Caumont,
2. deux chapelles romanes, toujours à Caumont,
3. le Palais des Papes et...
4. le Pont d'Avignon !

Oui, oui, je sais, on aime l'originalité comme vous pouvez le constater ! Mais Félix n'était JAMAIS monté sur le Pont ! Enfin, nous en avons profité pour le plaisir des yeux mais aussi pour s'instruire et nous avons décidé de vous le faire partager.

C'est pourquoi on abordera ces journées en 2 articles (mais si ! vous allez aimer ça ! ne fermez pas la fenêtre...), dont voici la première partie.

 

2007-029.jpg  
Acte 1 : Un jeune berger, du nom de Bénezet, descendit en 1177 des montagnes de l'Ardèche. Il se disait envoyé par Dieu pour construire un pont à Avignon. Au début, on le prit pour un fou, mais il avait entendu une voix venue du ciel lui dictant : "Bénezet, prend ta houlette et descends jusqu'en Avignon, la capitale du bord de l'eau : tu parlera aux habitants et tu leur diras qu'il faut construire un pont."

Acte 2 : "Sur le Pont d'Avignon..."

Au XVe siècle, de nombreuses chansons populaires qui accompagnent les noces évoquent le Pont d'Avignon. Elles sont appelées "chansons des oreillers". Pierre Certon, compositeur de musique de chapelle du Roy au XVIe siècle, très connu à l'époque, outre des historiettes comiques et scandaleuses, écrivait aussi des oeuvres religieuses. Il compose une messe, "Sus le Pont d'Avignon", dont la mélodie est relativement éloignée de la chanson que nous connaissons aujourd'hui.

Nous sommes les 4e et 5e ombres en partant de la droite.
Acte 3 : Les Avignonnais, en fait, ne dansaient pas sur le pont, contrairement à Félix et moi-même : son étroitesse ne permettait ni farandole ni sarabande. Mais la formation des îles dont celle de la Barthelasse, a développé une intense activité de pique-nique et de guinguettes qui a permis de transformer les berges du Rhône en un lieu de détente et de loisirs dès le XIXe siècle.

Danseurs reprenant leur souffle.
     
Acte 4 : Pas moins de 9 papes ont vécu en Avignon de 1309 avec Clément V jusqu'en 1403 avec Benoit XIII. Ce dernier est l'un des deux anti-papes, car un autre pape se trouvait à Rome dans le même temps. Tout ça pour des broutilles d'ententes entre nationalités (déjà !) où les français, pour griller ceux qui les ennuyaient, ont mis leurs papes perso en place !!!

Félix, à l'une des ouvertures donnant sur le cloître.
 Acte 5 : Le Palais des Papes est le symbole du rayonnement de l’église sur l’Occident Chrétien au XIVème siècle.
Edifié à partir de 1335, en moins de vingt années, il est l’œuvre principalement de deux papes bâtisseurs, Benoît XII et son successeur Clément VI.

Vue sur le Rhône depuis la terrasse, quasiment au dessus de la porte d'entrée principale du Palais.
 Acte 6 : Le monument constitue le plus important palais gothique du monde avec 15 000 m2 de plancher, soit en volume 4 cathédrales gothiques. Il se visite en vingt lieux dont la Cour d’honneur, la cuisine haute, la chambre du Pape et leurs fabuleux décors de fresques exécutés par l’artiste italien Matteo Giovannetti…

Ici, la loggia vue de l'intérieur, qui donne sur la cour d'honneur.


La suite demain...

Publié dans :0048: Escapades

Commenter cet article

cecilou 18/09/2007 21:03

belles photos ! la suite, la suite !

jean-claude DELCLOS 18/09/2007 19:36

Mon chevalier est très beau Maminou