11 septembre : la diada en Catalogne

Publié le par cecilou

Le 11 Septembre c'est un jour férié pour les catalans.

Ce qui est étrange c'est que l'on commémore la perte des libertés dont les catalans avaient bénéficié jusqu’en 1714.

Comme d'hab. j'ai interrogé mes collègues pour en savoir plus sur cette drôle de manière de célébrer les défaites.
La seule explication logique qu'ils ont trouvé c'est qu'on ne devait pas avoir de date de victoire alors on avait choisi celle là (pour ceux qui n'ont pas compris, les catalans attendent toujours l'autonomie, hum, hum...)
Ce dont ils se rappellent par contre c'est que sous Franco c'était l'occasion de descendre manifester dans les rues pour réclamer plus de liberté et qu'il y avait du monde et de l'animation, la fiesta quoi !

J'ai mené aussi l'enquête sur le net :
Pour la petite histoire, le méchant c'est Philip V de bourbon et l'armée espagnole qui ont défait les troupes catalanes et aboli les lois la langue et la culture Catalane à cette date-là.

Après des années d’obscurité, en 1932, dans le cadre de la II République espagnole, la Catalogne a obtenu un Statut d’autonomie et récupéré une partie de ses libertés nationales.

Mais, après la Guerre Civile, la dictature du général Franco a entraîné la répression la plus dure que la Catalogne ait subie, à tel point que l’on peut parler de tentative de génocide culturel, avec des milliers et milliers de personnes fusillées et objet de représailles.

En 1979 un nouveau statut d’autonomie de Catalogne est approuvé et le pays est doté d'institutions et d’un gouvernement propres.
La première loi adoptée par le Parlement de Catalogne après sa création en 1980 est de proclamer ce jour comme fête nationale de la communauté, dans l’espoir de retrouver la nationalité Catalane.

Bon, comme on n'est pas encore des catalans purs et durs – attention parce que Quentin s'est inscrit aux cours de catalan cette année – on a profité de ce jour férié pour visiter le musée national d'art de catalogne, ce qui peut être considéré comme un acte national, non ?
PS : je prépare un petit article sur les collections romanes du musée qui valent le déplacement.

Publié dans :0038: Working girls

Commenter cet article

calounette 15/09/2008 09:19

c'est vrai que c bizarre de feter les défaites....

cecilou 15/09/2008 17:27


et oui, la France a ses irréductibles Gaulois et l'Espagne ses irréductibles Catalans... j'espère que je n'ai vexé personne !