la sardine

Publié le par cecilou

Et voilà, elle est brûlée et enterrée, dals les bras de senior Carnestoltes tout de même !
Et vive la mère carême.

Avec la crise qui se profile, je vais faire réserve de boîtes de sardines, on ne sait jamais.
 
   
   

Publié dans :0038: Working girls

Commenter cet article

Zabeth 03/03/2009 22:10

La fête de l'enterrement de la sardine, ça devait être sympa. En France, on brûle monsieur Carnaval. A Venise et à Rio, ils font quoi ?Marrante l'anecdote sur les instits ! je viens de me syndiquer au boulot, ça me donne une idée de revendication pour février prochain, ah ah !

maelle 03/03/2009 16:45

cc c ta niece je vien de la pub pour mon blog http://piti-monde84.skyblog.com

maelle 03/03/2009 16:32

super le barbkiou

maminou 27/02/2009 18:37

Dans la jeunesse d'Alberto il n'y avait pas toutes ses fêtes à cause de Franco (cantalan) La soeur d'Alberto qui habite Barcelone lui à racontée que les instituteurs ont menacés de faire grève s'ils n'avaient pas un jour de congé car ils étaient fatigués du Carnaval. Maminou

cecilou 28/02/2009 21:51


cette année la Farigola n'a pas préparé le carnaval, ils ont dit que c'était trop de boulot tous les ans, mais on a quand même fait la fête et les enfants
se sont déguisés comme ils voulaient !


calounette 27/02/2009 08:01

Euuh elle a plus l'air brulée vive qu'enterrée là , non??Et y'a la fête en mangeant les sardines grillées? genre les gens dansent et tout?