Carnaval 2008 : suite et fin

Publié le par agnèsD

Voici donc la suite du déguisement de roi moyennageux entrepris le WE dernier. Le défilé a bien eu lieu hier comme prévu mais vous n'avez l'article qu'aujourd'hui parce qu'hier on a eu un imprévu : empoisonnement par mort aux rats de notre chatte découvert par un vétérinaire, suite à une légère blessure. Tout va bien, le problème identifié in-extremis a permis de lui administrer le remède existant, la voilà sauvée !

Donc, pour reprendre, on en était resté aux manches.

1. J'ai ensuite découpé le devant, le dos et l'écusson puis cousu ce dernier sur le devant. Tout le monde suit ? Puis j'ai couru au magasin parce que je me suis retrouvée en rade de fils bleu pour finir l'applique de la couronne et que je n'avais pas pensé à acheté une fermeture pour le plastron...

2. De retour, j'ai fini de fixer la couronne et poser les bandes dorées en bas du dos et devant, doublées du galon comme pour les manches. Là, faut le dire, j'ai galéré un tantinet parce que ces bandes étaient en biais (pas dans le droit fil donc pour ceux qui s'y connaissent) et qu'à coudre avec une main, c'était chaud... (main gauche dans le plâtre oblige).

3. Après ce passage délicat, j'ai posé la fermeture éclair épaule gauche puis fermé l'épaule droite.


4. Ensuite, fixation des manches au départ de chaque épaule jusqu'au dessous de bras. Et de là, tout droit de la taille jusqu'au poignet à gauche puis à droite, facile ! C'était l'heure du repas de jeudi soir... j'ai alors annoncé à Félix que pour la couronne, il devrait se contenter de celle qu'il avait déjà... en papier décoré et plastifié (belle ceci dit, mais pas forcément en accord avec le costume) parce que l'usage d'une main unique m'avait retardé  : j'avais mal calculé mon coup, snif ! Quant au pantalon, un jean blanc-beige ferait l'affaire.

5. Le repas terminé et Félix couché, j'ai regardé cette pauvre découpe de couronne et mon sang de working girl stimulé par le stress n'a fait qu'un tour ! Qui ne tente rien n'a rien comme l'a si bien dit... ? J'ai ressorti la machine, assemblé les 2 moitiés par les pointes, retourné les pointes. Puis je leur ai donné un peu de volume avec de la bourre, fermé le tout. Ouf ! 22h15 à l'horloge... allez, soyons folle, j'ai pris du fils et une aiguille et cousu des pierres "précieuses" bleue dessus pour la touche finale et hop ! Au lit !

Le lendemain matin... Félix, ravi de découvrir la couronne, l'essaye et... catastrophe, elle était trop courte d'une pointe pour être bien enfoncée sur la tête ! Mon Filou, toujours philosophe, m'assure que ce n'est pas grave et qu'elle tient quand même. Mais, un peu déçue, j'élabore une stratégie de récup avec un élastique caché dans un bout de tissu doré et propose à Félix de venir le chercher à 11h30 pour manger à la maison et voir comment finaliser cette idée...

Pari tenu ! Le stratagème a fonctionné et voici la photo du roi prêt à partir ! On ne se refait pas...

  

Publié dans Doigts de fée

Commenter cet article

cecilou 27/03/2008 16:43

magnifique, tu le mets de côté pour Selva...